Actualité

Covid-19 : le gouvernement demande "de ne plus utiliser de masque artisanal"

Trois types de masques à porter dans l'espace public : les masques chirurgicaux (issus du monde médical, avec une face bleue et une face blanche), les FFP2 (les plus protecteurs) et les masques en tissu industriels dits "de catégorie 1" ou USN1.

Une incitation forte face aux variants

Les autorités sanitaires veulent inciter les Français à porter les masques les plus filtrants en raison de l'apparition de nouveaux variants plus contagieux que le coronavirus classique, détectés d'abord en Angleterre ou en Afrique du Sud. Ces variants se transmettent de la même manière : augmenter le niveau de filtration des masques n'a donc pas pour but d'assurer une meilleure protection individuelle, mais plutôt d'augmenter la protection collective, en s'assurant qu'un maximum de gens portent un masque suffisamment filtrant.

"On demande que ce soit la norme à partir de maintenant", a-t-on indiqué au cabinet du Premier ministre, en ajoutant qu'il s'agissait de "passer très clairement ce message aux Français".

Dans les faits, il s'agit avant tout d'une incitation forte puisque la mesure est difficile à imposer en pratique. "Je ne pense pas que les forces de l'ordre vont demander à chaque personne le niveau de protection de leur masque", a-t-on ajouté à Matignon.

La distance de sécurité passe à deux mètres

Par ailleurs, le gouvernement va également modifier la distance de sécurité nécessaire en-deçà de laquelle on est considéré comme un cas-contact quand on ne porte pas de masque. Alors que cette distance était jusqu'ici d'un mètre, elle passe à deux mètres. C'était là encore une préconisation du HCSP face à l'arrivée des nouveaux variants.

aucune

publié le 23/01/2021

212


Chargement...