Actualité

Votons !

Le droit de vote ne s'use que si l'on ne s'en sert pas !

Le droit de vote est le fruit d’un long combat

En France, la Constitution du 13 décembre 1799 (22 frimaire an VIII) institue le suffrage universel masculin et donne le droit de vote (seulement !) à tous les hommes de plus de 21 ans…

L’ordonnance du 21 avril 1944 du Gouvernement provisoire de la République française, signée par Charles de Gaulle, donne (enfin) aux femmes le droit de vote, rendant ainsi le droit de suffrage réellement universel, par son article 17 qui dispose simplement : "Les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes".

Ne pas voter revient à laisser aux autres la possibilité de décider pour nous

Participer aux élections permet de donner son avis, de faire son propre choix sur l’avenir d’une commune, d’une région, d’un pays et donc sur son avenir à soi. L’abstention ne permet pas d’exprimer sa voix, de se faire entendre auprès des futurs dirigeants.

En 2021, l’abstention a battu tous les records

Bien sûr, des facteurs conjoncturels, comme la crise sanitaire, la campagne électorale réduite, les documents électoraux mal distribués … ajoutent des obstacles à la participation.

Malgré tout, faisons un peu plus pour que ces scrutins ne confirment pas un basculement de notre pays dans une démocratie de l’abstention où ne règneraient alors que des rapports de force,

Le 27 juin 2021, Votons !

aucune

publié le 25/06/2021

96


Chargement...